Organisations Politiques et Economiques Internationales

III-a) La réforme du Conseil de sécurité

Depuis sa création, l’ONU a essuyé nombre de critiques concernant le Conseil de sécurité, trop souvent bloqué et paralysé par le droit de véto et peu légitime comparé à l’Assemblée générale. Le problème tient en plusieurs points et implique différents types de réformes.

Il suffirait semble t-il, d’élargir le Conseil à d’autres membres et surtout aux pays en voie de développement qui représente la majorité des Etats membres. La situation mondiale n’est pas la même qu’en 1945 et les changements sont nécessaires, mais lesquels ?

Projet d’élargissement envisagé sur le site des Nations Unies

Analyse d’Alexandra Novosseloff sur les L’élargissement du Conseil de sécurité : enjeux et perspectives

L’autre point de la réforme est celui du droit de véto. Peut-on éliminer le droit de certains Etats à bloquer une initiative du Conseil ? En réalité, la difficulté à réformer le Conseil de sécurité tient au fait que toute réforme doit être approuvée par les membres permanents… d’où leurs réticences à renoncer à leur droit de véto. C’est en ce point que la légitimité de l’ONU se trouve affectée.

 

Lire l’article de Mehdi Rais sur le Conseil de sécurité : les difficultés de la réforme

Ainsi, l’ONU de demain doit-elle nécessairement représenter de manière égale tous ses membres lors des prises de décisions ? On voit bien la problématique à laquelle fait face l’Organisation et ses membres, en effet les membres permanents sont les principaux contributeurs financiers, s’ils n’ont plus le privilège du droit de véto quels avantages pourront-ils tirés d’une Organisation où les puissances et les pays en développements se côtoient sur un même pied d’égalité ? D’autant que, était-il logique et normal de laisser cette décision aux seuls membres permanents, en sachant que nous ne sommes plus en 1945 et que la notion de pays « vainqueurs » n’est plus réellement recevable ?

La réforme du Conseil de sécurité paraît donc impossible tant il existe d’obstacles  à sa mise en application. Réforme impossible mais nécessaire.

Be Sociable, Share!

Comments are currently closed.