Organisations Politiques et Economiques Internationales

FMI – Limites – Remise en question de la légitimité du FMI

Depuis 2006, le FMI bute sur un problème existentiel, celui de sa légitimité.

De prime abord, l’organisation réunit supposément 188 Etats depuis 2012, quoi que réellement ceux soient les grandes puissances qui tiennent les fils. Les dix premiers pays qui représentent plus de 50% du PIB mondial ont la majorité des droits de votes.  

En effet, les Etats-Unis étant le contributeur principal possèdent par la suite 16,79% des votes. L’Union Européenne quand à elle, possède 32,1% des droits de votes Ce système de vote censitaire pose controverses,  surtout par les tenants de la « mondialisation démocratique ». Le FMI ne serait-t-il pas alors plus qu’un instrument au service des grandes puissances qui eux financent le FMI pour imposer par la suite aux pays ayant recours aux financements du FMI leurs vues économiques ?

Enfin, comment peut-on légitimer une organisation que ne dispose même pas d’un forum de discussion, à l’instar de l’ONU et de son assemblée générale.

Ici se pose le problème de la légitimité du FMI, ce dernier étant basé sur la richesse de ses membres, accordant la plus grande place à celui dont l’économie est la plus prospère ?

Be Sociable, Share!

, ,

Comments are currently closed.