Organisations Politiques et Economiques Internationales

OTAN : L’organisation du commandement militaire (3.4)

800px-Structure_militaire_de_l'OTANLe commandement militaire de l’OTAN est la structure la plus complexe et la plus fragmentée de l’organisation, comme vous pouvez le voir sur l’organigramme ci-contre (possibilité d’agrandir en cliquant sur l’image).

Le comité militaire siège à Bruxelles et il est divisé en deux grandes branches qui lui sont rattachées : d’un côté le Commandement allié des opérations (en anglais, SHAPE : Supreme Headquarters of Allied Power in Europe ou ACO, Allied Command Operations) basé à Mons en Belgique, à gauche sur le schéma. De l’autre, le Commandement allié de transformation (en anglais ACT, Allied Command Transformation) à droite sur le schéma. Ils ont tous deux sous leur autorité plusieurs états-majors, comités, groupes et centres de recherche.

Sous le « parapluie » du Commandement allié des opérations on retrouve les états-majors interarmées (basés à Oeiras au Portugal, à Brunssum aux Pays-Bas et à Naples en Italie). Il existe également un état-major air basé à Izmir en Turquie, un état-major mer basé à Northwood au Royaume-Uni et enfin un état-major terre basé à Heidelberg en Allemagne. Ce commandement est chargé de la coordination et la gestion de toutes les activités de terrain de l’OTAN.

Le deuxième commandement, le Commandement allié de Transformation, quant à lui, s’occupe de l’adaptation des forces de l’OTAN à un environnement en perpétuel mouvement. Il est donc davantage orienté vers la recherche, le développement et l’innovation : il est situé sur la base navale de Norfolk (Virginie), aux Etats-Unis.

Pour avoir un aperçu plus précis de tous les organes militaires de ces deux commandements et du comité : cliquez ici.

Source : article Wikipédia « Organisation du Traité de l’Atlantique Nord« , site Web de l’OTAN

Be Sociable, Share!

,

Comments are currently closed.