Organisations Politiques et Economiques Internationales

III-3-c) La Conférence internationale sur la population et le développement (1994)

La Conférence internationale sur la population et le développement (1994)

La Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD)  qui s’est tenue en 1994 au Caire (Egypte), a fait suite au Sommet de la Terre de Rio, dans le but de consolider les principes du développement durable. Celle-ci a approuvé une nouvelle stratégie portant l’accent sur les liens entre population et développement et se concentre sur la satisfaction des besoins individuels des femmes et des hommes.

La fin de la conférence a été marquée par un consensus signé par 179 pays, pour la promotion d’un Programme d’action étalée sur 20 ans.
En voici les principaux objectifs :

  • la réduction de la mortalité infantile et maternelle, c’est-à-dire la réduction des taux de mortalité maternelle et la réduction des disparités dans la mortalité maternelle dans les pays et entre les régions géographiques, les groupes socio-économiques et ethniques ;
  • l’accessibilité universelle aux soins en matière de santé reproductive avant 2015, c’est-à-dire  l’accès aux services de santé génésique et sexuelle, y compris la planification familiale (le conseil pour la planification familiale, les soins prénataux, l’accouchement sans risques et les soins post-nataux, la prévention et le traitement approprié de la stérilité, la prévention de l’avortement par un meilleur accès aux moyens de contraception et à l’information sexuelle et la gestion des conséquences de l’avortement, le traitement des infections du tractus génital, la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles, la promotion des conditions de santé reproductive via notamment l’éducation, le conseil sur la sexualité humaine, la santé reproductive et la responsabilité parentale).
  • L’accessibilité universelle à l’éducation (particulièrement pour les filles) avec des services suffisants et pertinents concernant le SIDA, le cancer du sein, l’infertilité, l’accouchement et l’avortement devrait être mis à disposition de toute la population.

De plus, le découragement actif des mutilations génitales féminines (MGF) est également promu.

La principale clé de cette nouvelle approche est l’autonomisation des femmes qui doivent bénéficier de plus de choix grâce à un accès élargi aux services éducatifs et de santé, la promotion du développement des compétences ainsi qu’un un meilleur accès à l’emploi.

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9decine_de_la_reproduction#La_Conf.C3.A9rence_internationale_sur_la_population_et_le_d.C3.A9veloppement

http://cms.unige.ch/isdd/spip.php?article100

 Pour plus d’information sur la Conférence:

http://www.un.org/popin/icpd/newslett/94_19/icpd9419.fr/1lead.ftx.html

http://www.unfpa.org/webdav/site/global/shared/documents/publications/2004/icpd_fre.pdf

Be Sociable, Share!

,

Comments are currently closed.