Organisations Politiques et Economiques Internationales

FMI – Mission- L’or au FMI

Le rôle de l’or – élément central dans le système monétaire international – a diminué depuis l’effondrement de la parité fixe accords de Bretton Woods en 1973. Cependant, l’or reste un avoir de réserve de premier plan dans les pays, et le FMI est l’un des principal détenteur d’or au monde.

Suivant le nouveau modèle de revenus adopté en avril 2008, le Conseil d’administration du FMI a autorisé, le 18 septembre 2009, une vente de l’or limitée 403.3 tonnes, c’est-à-dire un huitième du total de ses possessions en or à cette date, permetant ainsi de rehausser la capacité de prêts concessionnels de l’organisme, ledit programme ayant pris fin en décembre 2010.

En aout 2012, le FMI comptait 90.5 millions d’onces d’or, dont la valeur atteignait 146.1 milliards de dollars au prix courant du marché le 17 aout 2012.

On vient alors à se demander comment le FMI a acquis l’or qu’il détient.

  • De prime abord,la source principale de ses avoirs d’or revient aux souscriptions initiales et l’augmentation ultérieure des quotes-parts, dont 25% de ces deux doivent être réglés en or.
  • Deuxièmement,  les payements de commissions étaient payables en or.
  • De plus, un pays pouvait acquérir la monnaie d’un autre pays en vendant de l’or au FMI (l’une des plus grandes transactions d’or dans cette catégorie était en 1970-71 par l’Afrique du Sud.)
  • Enfin, il est possible de rembourser en or les crédits accordés par le FMI.

Il convient alors de rappeller que le deuxième amendement du statut du FMI a modifié le poids de l’or dans les transactions du Fond Monétaire Internatiol. En effet, l’or n’est plus valeur fixe depuis avril 2008, et n’est plus le dénominateur commun dans le système de change. De plus, les transactions entre le FMI et ses membres n’étaient plus obligatoirement opérées en or.

L’organisation s’est donc vue retirée le privilège d’attribuer un cours fixe à l’or ou de diriger son prix par le biais des transactions qui, elles, n’étaient plus uniquement effectuées avec un or à valeur fixe. Le FMI peut, cependant, choisir de vendre de l’or aux pays membres en guise de transaction. Ainsi, un pays membre pourrait, comme nous l’avons évoqué ci dessus, rembourser ses prêts en or. Ces transactions nécessitent une décision du Conseil d’administration et d’un quota de 85% du nombre total des voix attribuées.

Par ailleurs, le FMI n’est plus autorisé à utiliser l’or dans d’autres sortes de transaction tel que les prêts, ni à acheter de l’or.

Finalement, l’amendement d’avril 1978 dicte qu’il y ait restitution de tous l’or appartenant aux pays qui étaient membres au FMI à la date du 31 aout 1975. Toute fois, ces restitutions ne peuvent se faire qu’avec la comptabilisation de 85% des voix, a l’instar de toutes autre decision conduisant à la modification de la charte de l’organisme.

 

Sources:

http://www.orpostal.com/economie/lor-du-fmi/

http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/goldf.htm

 

Be Sociable, Share!

,

Comments are currently closed.